9:24 - vendredi décembre 2, 2016

Depuis 70 ans, Paris célébre sa liberté

Août 25, 2014 244 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Le 25 août 1944, Paris est officiellement libéré après des combats acharnés. Soixante-dix ans plus tard, le président François Hollande sera à l’Ile de Sein (Finistère) pour rendre hommage à ceux qui se sont battus pour reprendre la ville aux nazis.

L’Ile de Sein qui se situe au large de la pointe du Raz fait partie des rares communes à avoir obtenu le titre de « Compagnon de la libération » décerné par le général Charles de Gaulle. Les autres villes récompensées à l’époque étaient Paris, Nantes, Grenoble et Vassieux-en-Vercors (Drôme). Les habitants de cette petite île bretonne de 56 hectares peuvent être fier de leurs anciens qui ont refusé l’armistice signé par Pétain le 22 juin 1940, certains sont partis se réfugier en Angleterre et quand le général de Gaulle a lancé l’appel du  18 juin 1940, 128 hommes ont rejoint la résistance.

CharlesDeGaullespeech18June

Aujourd’hui s’achève la tournée d’été du président français qui a commémoré de nombreuses dates : le 6 juin sur les plages du Débarquement de Normandie, le 3 août en Alsace pour célébrer l’amitié franco-allemande, le 15 août en Provence pour rendre hommage à l’armée africaine et enfin le 24 août à l’Ile de Sein.

Il n’était pas le seul à être sur les rangs pour honorer l’histoire, les alliés et les victimes de la guerre de 39-45, de nombreuses personnalités politiques se sont investies pour le soutenir. En première ligne, le Premier Ministre Manuel Valls qui a présidé la cérémonie de Bayeux le 6 juin pendant que le président était à Caen en compagnie de nombreux chefs d’États. C’est lui qui a ouvert la semaine de commémoration pour la libération de Paris (19 août au 24 août) lors d’une cérémonie à la préfecture de Police pendant laquelle il a salué le « sacrifice » des policiers.

320px-Panthéon_de_Paris_plaque_Libération_de_Paris

Dimanche, c’est Anne Hidalgo (maire de Paris) et Kader Arif  (secrétaire d’État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire) qui étaient de service pour rendre hommage aux combattants espagnols antifascistes de la « Nueve », l’avant-garde de la 2e division blindée qui arriva la première à l’Hôtel de Ville parisien, le 24 août 1944.

Ce soir, une cérémonie aura lieu devant l’Hôtel de Ville de Paris. En cette occasion seront présents, François Hollande, Jean-Yves Le Drian (ministre de la Défense), Manuel Valls, Kader Arif, Jean-Pierre Bel (président du sénat) ainsi qu’Anne Hidalgo.

Au programme :

Le président français visitera le Musée de la Résistance puis assistera à la cérémonie au monument de la Résistance et déjeunera avec les élus et anciens combattants de l’Ile de Sein. On le retrouvera le soir devant la préfecture de Police où il dévoilera une plaque commémorative puis rejoindra la troupe politique au pied de l’Hôtel de Ville.

Après les discours de François Hollande et d’Anne Hidalgo, les spectateurs assisteront à un spectacle de son et lumière qui sera projeté sur le mur de l’Hôtel de Ville qui retracera les grandes étapes de la seconde guerre mondiale en France jusqu’à la Libération. Des centaines d’images d’archives inédites seront dévoilées, pour ce faire, 160 artistes et 200 techniciens seront mis à contribution. Rendez-vous à 21h30 pour découvrir ce show unique.

Pour finir, c’est la danse qui sera mise en avant avec la tenue d’un bal populaire en souvenir de ceux qui sont spontanément nés lors de la libération. A 22h, une animatrice habituée des bals, la Baronne de Paname sera présente pour guider les danseurs de Tango, de cha cha cha, de swing, de valse, de polka et autres danses musettes.

Parallèlement, une exposition gratuite se tient à l’Hôtel de Ville jusqu’au 27 septembre où des affiches, journaux, photos d’époque mais aussi des objets personnels seront visibles à loisir du lundi au samedi de 10h à 19h.

Une ballade en bus aura lieu le Samedi 30 août de 14h à 17h pour découvrir les rues du Paris de la Libération. Ce voyage dans le temps démarrera Porte d’Italie et s’achèvera rue  des Francs-Bourgeois à bord d’un bus Renault TN4 datant de 1934.

Autobus_Renault_TN6_A2_de_1932

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

News Feed
Filed in