9:15 - mercredi décembre 7, 2016

En Inde, une mère a porté un bébé pendant 36 ans !

Août 26, 2014 267 Vues Mathilde F. 0 Commentaires

D’après le Daily Mail, des médecins indiens témoignent d’un événement étrange. Ils auraient opéré une femme âgée de 60 ans et retiré un bébé présent dans son corps depuis 36 ans !

C’est une histoire qui paraît folle mais lorsqu’on observe le résultat du scanner du ventre de la patiente (voir photo ci-dessus) on remarque une forme blanche sur le côté droit qui pourrait correspondre au fœtus.

En 1978, cette indienne de 24 ans tombe enceinte et consulte les médecins. Mais les nouvelles ne sont pas bonnes, la grossesse a mal démarré, elle est extra-utérine ou ectopique ce qui signifie que le bébé grandit en dehors de l’utérus dans l’abdomen. Habituellement, si la grossesse n’est pas détectée, la femme peut devenir stérile. Quand au bébé, il n’a aucune chance de survie, en général les grossesses extra-utérines sont interrompues au plus tôt par les médecins pour éviter tout risques pour le fœtus ou la future maman, la procédure classique est l’hospitalisation immédiate.

Psychologiquement, c’est particulièrement difficile à gérer pour les femmes ce genre de grossesse. L’inquiétude, le stress, la peur de ne plus pouvoir mettre au monde pourrait faire paniquer n’importe qui. Cette femme a d’abord été surprise de s’entendre dire que son bébé ne survivrait pas et que les médecins devaient opérer puis elle a cédé à la panique, elle s’est enfuie et n’a rien fait d’autre que prendre des antidouleurs pour apaiser son mal de ventre.

Selon les médecins indiens qui l’ont prise en charge récemment, elle s’est présentée à eux car elle souffrait de douleurs dans l’abdomen et de problèmes urinaires. Le docteur Murtaza Akhtar témoigne :

     « Nous avons senti une masse sur son flanc droit et nous avons pensé à un cancer. Après un scanner, nous nous sommes rendu compte qu’il s’agissait d’un petit squelette mature enfermé à l’intérieur d’une masse calcifié ».

Le fœtus était bien mort,ce n’était plus qu’ une masse dure de sels de calcium fixée sur les os, il s’est fossilisé sans arrivée au stade de développement final.

Ce cas n’est pas rare, c’est un phénomène médical appelé « lithopédion » ou encore « bébé de pierre ». Il se produit majoritairement dans les pays sous développé, qui dispose de peu de moyens médicaux. Jamais un tel cas n’a été répertorié en France, les femmes sont prises en charges plus rapidement et plus efficacement. En Colombie, c’est une dame âgée de 84 ans qui a porté un fœtus pendant 40 ans, au Maroc, un femme de 75 ans avait dans son ventre un « bébé de pierre » de 46 ans !

Source photo d’en-tête : City hospital/ cover press asia

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in