9:26 - lundi décembre 5, 2016

Excuses sincères ? Excuses spécieuses ? L’assassin de John Lennon sort enfin de son silence

Août 30, 2014 170 Vues Eric F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Trente-quatre ans calfeutré dans un univers carcéral auront été nécessaires à Mark David Chapman, le meurtrier de John Lennon, pour s’exprimer enfin sur son geste fou.

« Je suis désolé d’être un tel idiot et d’avoir emprunté la mauvaise voie pour la gloire », a-t-il déclaré le 20 août au jury chargé de statuer sur sa huitième demande de remise en liberté conditionnelle. Ces paroles ont été rapportées le 28 août par The Independent, qui a eu accès aux enregistrements de l’entretien, réalisé en vidéoconférence. « Je suis désolé pour l’immense peine causée, a-t-il poursuivi. Beaucoup de gens l’aimaient. C’était un homme talentueux et fantastique. Beaucoup de gens souffrent encore. […] Et je sais que ce n’est pas un crime comme les autres. »

Ce mea culpa à évaluer à sa juste mesure, changeant d’un mutisme dont Mark David Chapman était familier, n’a pas pesé en sa faveur sur les autorités pénitentiaires, qui le jugent encore comme  un homme potentiellement dangereux. Après avoir abattu de quatre balles l’ex-Beatles au pied de son immeuble new-yorkais le 8 décembre 1980, il avait été condamné en 1981 à une peine de réclusion à perpétuité avec une peine de sûreté de vingt ans. Libérable depuis décembre 2000, il demande, essuyant échec sur échec, sa remise en liberté tous les deux ans. Il persiste encore avec une prochaine requête programmée pour août 2016.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in