6:45 - samedi décembre 3, 2016

Russie/Amnesty International vs Israël

Sep 2, 2014 213 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

La Russie et l’ONG Amnesty International se sont positionnés contre la stratégie de colonisation israélienne. Israël projette de s’octroyer 400 hectares de territoire en Cisjordanie. Pour Amnesty International, c’est un projet illégal et scandaleux :

    « Le scandaleux projet des autorités israéliennes, qui comptent s’approprier près de 400 hectares de terres en Cisjordanie, est illégal et doit être immédiatement annulé ».

carte_israel_1967

Philip Luther, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord de l’ONG explique :

     « La stratégie israélienne qui consiste à confisquer illégalement des terrains pour établir des colonies en Cisjordanie doit cesser une bonne fois pour toutes. Non seulement elle est illégale aux termes du droit international, mais en plus elle entraîne tout un ensemble de violations des droits fondamentaux des Palestiniens commises à grande échelle. Les informations selon lesquelles le gouvernement israélien justifierait cette saisie en la définissant comme une réaction au meurtre de trois adolescents israéliens commis en juin suggèrent qu’il s’agit d’un châtiment collectif et qu’Israël s’éloigne de plus en plus de ses obligations au regard du droit international ».

bethléem

Ce projet a été annoncé par l’administration civile israélienne le 31 août. Il affecterait au moins cinq villages aux alentours de Bethléem. De plus, cet acte de saisie des terres en Palestine serait le plus important depuis les années 80. Israél tente de s’approprier les territoires palestiniens en utilisant une loi de l’empire ottoman (1299 à 1923) qui stipule qu’un terrain appartient à l’État s’il n’a pas été cultivé ou exploité pendant plusieurs années consécutives. Israël considère que 40% des terres de la Cisjordanie comme « appartenant à l’État ».

Il n’y a pas que l’ONG protégeant les droits de l’homme dans le monde qui n’adhère pas à la position israélienne. La Russie aussi a exprimé son inquiétude quand à l’annexion de nouvelles terres par Israël craignant une nouvelle escalade de violence. Le ministère des Affaires étrangères russe a publié un communiqué précisant son point de vue :

     « Nous appelons les autorités israéliennes à revoir leur décision d’annexer 400 hectares en Palestine. Nous sommes persuadés que les deux parties en conflit palestino-israélien devraient faire des gestes de bonnes volonté susceptibles d’éviter l’escalade du conflit et d’encourager la reprise des négociations de paix sur le statut définitif des territoires palestiniens sur la base des normes internationales »

Pour le gouvernement russe, un tel acte ne peut que nuire à la paix dans cette partie du monde :

     « Ces actions unilatérales nuiront aux perspectives du processus de pais palestino-israélien qui repose sur l’idée d’un État palestinien basé sur les lignes de 1967 avec échanges de territoire. Nous sommes préoccupés par les informations selon lesquelles cette décision israélienne est une réaction à l’enlèvement et la mort de trois jeunes israéliens près d’Hébron en juin dernier. Nous condamnons toutes les attaques contre les civils mais nous rappelons que de tels actes de châtiment entraînent la montée de méfiance réciproque et réduisent les chances de compromis ».

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in