Le 5 juin 2013, Clément Méric, jeune militant antifasciste de 19 ans quittait ce monde sous les coups brutaux de plusieurs militants d’extrême droite fascistes. Plus d’un an après, justice n’est toujours pas faite, les coupables de ce meurtre sont toujours en liberté. Les militants d’extrême gauche en France et en Espagne s’étaient déplacés en masse pour honorer la mémoire de Clément Méric.

Le principal suspect, Esteban Morillo vient d’être relâché par la cour d’appel de Paris. Plus d’un an après, il est mis en examen pour « violences volontaires en réunion et avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner » et n’est pas autorisé à quitter la région parisienne.

Un autre suspect, Samuel Dufour, a lui aussi été libéré un an après les faits. Pourtant, il a envoyé un sms qui a relancé les soupçons à son encontre :

     « j’ai frappé avec ton poing américain ».

Samuel Dufour a toujours nié avoir touché au militant d’extrême gauche quand à Esteban Morillo, rien ne prouve qu’il a utilisé les poings américains que les policiers avait découvert lors de la perquisition à son domicile. De plus, les médecins qui se sont chargés de l’autopsie du corps de Clément Méric ont déclaré qu’il était mort de deux coups portés à la tête mais ils n’ont pas réussi à savoir si une arme a été utilisée.

Les enquêteurs espèrent sans doute que l’un d’eux commette une erreur au cours de leur mise en examen.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Mathilde F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…