6:28 - vendredi décembre 9, 2016

Rising Star: Jury, animation, concurrence… Les deux animateurs dévoilent tout!

Sep 8, 2014 251 Vues Virginie K. 0 Commentaires

Rising Star, nouveau télé-crochet signé M6, débarque dans quelques jours. L’occasion pour les deux animateurs Faustine Bollaert et Guillaume Pley d’en dire plus sur leurs rôles et sur le déroulement de l’émission.

Rising Star n’est pas un télé-crochet comme les autres. C’est une émission interactive. En effet, les téléspectateurs pourront voter en direct pour la prestation d’un candidat. La chaine a choisi de mettre Faustine Bolleart et Guillaume Pley aux commandes de l’émission.
Une coanimation à 50/50 entre les animateurs, le jury et les candidats, qui rappelle beaucoup Danse avec les Stars.
Dans une interview accordée au site Ozap.com, Faustine Bollaert et déclare : « (M6) a envie de casser les codes, comme on revendique que ce télé-crochet va casser les codes. On a vraiment envie que ce soit décomplexé. En même temps, que ce soit moi dans mes émissions ou Guillaume à la radio, on n’a pas vraiment de filtre ni de personnage. On est à l’antenne comme on est dans la vie ».

Un jury illégitime ?

Si le public participe aux votes, il y aura également un vrai jury composé de Morgan Serrano (Directeur des programmes de NRJ), David Hallyday, Cali et Cathy Guetta. Quatre personnalités qui suscitent l’engouement de Guillaume Pley : « (…) ça ne va pas être lisse. On a vu les pré-sélections, je n’ai jamais vu ça. Cali s’est levé, il est à moitié parti. Morgan Serrano a gueulé, « Vous me faites chier » tout ça… Il y a de la vie et ça manque à la télé. Surtout, il y a des vraies émotions… ».
Et lorsque l’on parle de la légitimité du jury, Faustine Bollaert répond du tac au tac : « (…) Dans « Nouvelle Star », quand est sorti le jury avec Dove Attia, Manu Katché et les autres, tout le monde disait « Mais c’est qui ces gens ? ». Et c’est devenu l’un des jurys les plus emblématiques ! Ce n’est pas la notoriété qui fait la force du jury, c’est la cohésion. Et là, ça matche bien ensemble. Nous aussi on matche bien ensemble ».

« On nous attend au tournant »

L’émission-événement est largement commentée et les critiques ne sont pas tendres. Outre atlantique, le programme a connu un échec retentissant. Face à des programmes forts comme « The Voice » ou « American Idol », Rising Star n’avait pas séduit. En France, l’émission risque la même sentence. Entre « The Voice Kids » et la renaissance de « Nouvelle Star », le nouveau télé-crochet devra se faire une place. Mais Faustine Bollaert se montre rassurante : « Les gens nous attendent au tournant. Il y a des gens qui critiquent déjà. C’est ça qui est vraiment excitant. On est vraiment dans un défi à relever. On est dans une émission qui fait parler déjà alors qu’elle n’est pas à l’antenne ». En plus du buzz naissant, Guillaume Pley promet de faire participer les auditeurs de son émission « Guillaume Radio 2.0 ». De quoi assurer un minimum côté audiences. Avant le lancement officiel de l’émission, M6 prépare un test grandeur nature le lundi 15 septembre entre 20h30 et 20h40.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions