11:02 - vendredi décembre 2, 2016

Roger Auque ex-otage au Liban est mort

Sep 8, 2014 245 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Le journaliste spécialisé dans le Proche-Orient est décédé lundi, à cause d’un cancer. Cet homme est resté pendant un an un otage du Hezbollah libanais en 1987. Il était correspondant de guerre au Liban quand il a été kidnappé au mois de janvier. A peine un an plus tard, il était libéré en même temps que Jean-Louis Normandin journaliste qui a été enlevé en mars 1986.

Il est né le 11 janvier 1956 à Roubaix. Après avoir été à la faculté d’anglais et de langues orientales dans le but d’apprendre à parler arabe,il se rend au Liban où il se rapprochera des chrétiens (wikipedia):

     « Je me suis retrouvé à combattre du côté chrétien, avec une myriade de jeunes de mon âge, des libanais mais aussi des anglais et des français un peu fascisants qui combattaient les musulmans progressistes ».

Il a travaillé pour plusieurs médias dont RTL, TF1-LCI, La Croix, Paris Match, Le Figaro magazine, Radio Canada, TSR, RTBF, Sipa Press et Gamma Photo. De 1982 à 2002, il était correspondant à Bagdad. Le 21 mai 2005, il participait à un forum sur le site du Nouvel Obs où il répondait aux questions des internautes sur sa vie dans des pays si difficiles.

En décembre 2009, Nicolas Sarkozy avait nommé Roger Auque, ambassadeur de France en Érythrée, un pays frontalier à l’Éthiopie, très instable depuis plusieurs années, un rapport de l’ONG Human Rights Watch a publié un rapport en 2013 dans lequel il est expliqué que l’Érythrée est l’un des pays les plus pauvres et les plus répressifs  du monde, le gouvernement torture le peuple.  M.Auque travaillait avec la pire dictature du monde. Le 22 août 2012, il rentrera en France car sa santé commence à se dégrader.

Les obsèques le l’ex-otage se dérouleront à Paris à l‘église Saint-Germain-des-Prés vers 10h30 d’après un de ses proches, l’ancien député de l’UMP Jean-Pierre Grand. M.Auque a aussi été politicien, en 2008, il a été élu conseiller municipal du IXe arrondissement de Paris sur la liste de l’UMP. Au moment de choisir son parti politique, Arnaud Montebourg lui avait dit « Viens au PS! » mais il s’était décrit différemment et avait opté pour le clan adverse (lemonde.fr):

     « Je suis une sorte de bobo, anarchiste de droite. Pour les couloirs du bus, contre le nucléaire et favorable aux 35 heures, parce que dans ma jeunesse j’ai bossé en usine sur une fraiseuse. Contre l’adoption par les homosexuels, pour la défense de la République et des valeurs chrétiennes ».

Il est possible qu’il soit le père caché de Marion Maréchal Le Pen mais il n’a jamais confirmé cette information qui proviendrait de la confidence de la mère de cette dernière à une journaliste expliquant que M. Maréchal n’était pas le père biologique de Mme Le Pen.

 

Vos réactions

News Feed
Filed in