7:41 - lundi décembre 5, 2016

L’US Air Force renvoie un soldat qui ne croit pas en Dieu !

Sep 12, 2014 214 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
US_Air_Force_Thunderbirds

Pour avoir refusé de prononcer des paroles en faveur de Dieu, un militaire américain travaillant pour l’US Air Force. Le sergent a refusé de dire cette phrase :

     « So help me God » qui signifie  » Que Dieu me vienne en aide ».

Le 25 août 2014, le soldat américain a été convoqué par ces supérieurs de la base de Creech (Nevada). Ils lui ont alors proposés deux options : quitter l’armée immédiatement ou accepter de prêter serment à Dieu. Cet homme devait se réengager pour l’armée de l’air mais avait noté dans son contrat de travail la présence de cette citation religieuse. Alors il a tout simplement demandé aux officiers de la retirer.

Depuis octobre 2013, l’armée de l’air américaine imposerait cette phrase sans changement possible. Dans les autres forces armées des États-Unis, ce n’est pas le cas. Actuellement, le Chef d’état major de l’US Air Force est Mark Welsh depuis mai 2012.

Pour se défendre, le soldat est représenté par l’association The American Humanist Association qui a envoyé un courrier aux officiers de l’armée de l’Air :

     « Obliger ce soldat à prêter un serment contenant cette mention religieuse viole ses droits constitutionnels, qui sont clairement établis par le premier amendement. Il est admis que le gouvernement ne peut pas forcer un non-croyant à prêter un serment qui affirme l’existence d’un être suprême ».

Ce soldat qui a participé à la guerre en Irak, a déjà témoigné en octobre 2011 dans le journal Libération à propos des prières collectives :

     « Quand on nous a préparés à aller en Irak, on nous a cités un extrait de la bible qui disait : ‘Me voici, le Seigneur m’a envoyé’. Pour aller faire la guerre dans un pays musulman, ça me semblait particulièrement malvenu ».

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in