5:09 - jeudi décembre 8, 2016

« Papa was not a rolling stone » : la révélation Doria Achour !

Oct 8, 2014 193 Vues Eric F. 0 Commentaires

Née par accident, d’une mère juive tunisienne débarquée à La Courneuve, cité des 4000, et d’un père Kabyle qui lui est inconnu, Stéphanie (Doria Achour) a donc pour filiation une méprise. Elle est adoptée quelques années plus tard par le mari de sa mère, Daniel, qui la battra en vain afin qu’elle l’appelle papa. Avec précocité, elle décide de s’extirper de ce terne train-train. Ses points d’appui sont l’amour sans bornes de sa grand-mère, sa passion pour les livres, son admiration de l’indémodable Jean-Jacques Goldman et son cours de danse qui lui permet de tisser des liens amicaux. Stéphanie mène une vie de battante dans cette cité bigarrée et s’enrichit de rencontres humaines. Elle se prépare cependant à délaisser la cité pour traverser le périph’ et devenir propriétaire de sa propre vie. Le film raconte la concrétisation de ce rêve.

Sylvie Ohayon signe ici son premier film en offrant, pari osé mais réussi, le premier rôle (Stéphanie) à Doria Achour, une actrice qui à en juger sa prestation se verra booster sa carrière déjà entamée. Notons que le casting est pour le reste alléchant avec Aure Atika, Marc Lavoine ou encore Sylvie Testud.

Cette comédie sociétale distribuée par Pathé Distribution est sortie aujourd’hui en salles.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in