Cet homme avait 64 ans. N’ayant aucune solution de relogement à l’annonce de son expulsion, envahi de désespoir, il s’est pendu.

Gilles Legret, habitant 8 rue Amelot à La Rochelle, vivait seul et n’arrivait plus à assumer son loyer. Après plusieurs mois sans recevoir de paiement, le propriétaire a engagé une procédure d’expulsion. Le jugement a été prononcé en défaveur du locataire qui a été convoqué au commissariat.

Medhi El Bouali, employé du DAL (droit au logement) a fait savoir que Mr Legret « avait alors menacé de mettre fin à ses jours, ne supportant pas l’idée d’être expulsé par la force ». Mardi matin, il est passé à l’acte.

Le DAL a exigé qu’ « un moratoire soit immédiatement prononcé sur les expulsions locatives ». L’association a expliqué que de nombreux propriétaires mettaient en application des procédures d’expulsions en ce moment. Au 1er novembre, ils ne pourront plus mettre les gens dehors grâce à la trêve hivernale qui s’achèvera le 31 mars 2015.

Chaque année en France, près de 10 000 expulsions ont lieu à la fin de la trêve.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Mathilde F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…