Un des hommes qui avait torturé un chat en mai dernier suscitant une énorme polémique sur les réseaux sociaux et dans les médias s’est suicidé ce jeudi comme le relate L’union d’ardenais. Petit rappel des faits : il y a cinq mois, trois jeunes visiblement éméchés avaient frappé un chat dans un parc de Vouziers en Champagne-Ardenne, jusqu’à ce que les pattes et le dos de celui-ci soient brisés. L’animal avait succombé à ses blessures dans la foulée. Une jeune femme témoin de la scène avait ensuite posté une vidéo de l’acte sur Facebook, ce qui avait permis aux policiers de remonter vers les trois agresseurs.

Les trois hommes avaient été condamnés « pour actes de cruauté sur un chat » la semaine dernière par le tribunal de Charleville-Mézières. L’un d’entre eux, Robin Marcheras, âgé de 24 ans et au chômage, avait écopé de 6 mois de prison ferme. Lors de sa garde à vue, il avait expliqué : « j’en ai déjà buté deux chez ma mère avec une carabine. Je ne suis pas ému, je n’aime pas les chats ».

Depuis la connaissance de l’affaire, il était régulièrement harcelé sur Internet et avait même reçu des menaces de mort. Mardi soir, il a annoncé sur son profil son intention de se suicider : « Une envie de partir de ce monde de merde, je vais rejoindre le ciel, ça me soûle ». Il a été retrouvé pendu à son domicile de Belleville-et-Châtillon-sur-Bar.

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

 

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Sylvie P.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…