Hollywood a perdu son trône ô combien convoité de capitale mondiale des tournages, au profit de Londres, alors que les caméras se sont envolées sous des cieux plus cléments en termes de fiscalité comme la Louisiane, New York, le Canada ou la capitale britannique.

En l’espace de quinze ans, la production de films a chuté de près de 50% en Californie, ville fertile pendant des décennies du cinéma mondial.

Quelques exemples pour étayer ces propos : le futur “Star Wars” se tourne à Londres, “Lucy” de Luc Besson a eu pour écrin Taïwan et Paris, “November Man” avec Pierce Brosnan a été délocalisé à Zagreb…

C’est une chance inouïe pour ces pays d’accueillir de telles productions, sources de revenus conséquents (“7,6 milliards de dollars”) et génératrices “de milliers d’emplois à hauts salaires”, à en croire Film LA.

A quand la contre-offensive hollywoodienne ? Comment s’y prendre pour une opération séduction réussie ?

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Ciné

Découvrez aussi

L’histoire de France aux Oscars : 120 applaudissements par minute ?

C’est officiel, c’est le film de Robin Campillo  « 120 battements par minute »…