Leonard Cohen ou Mozart vous émeuvent particulièrement jusqu’à l’éclosion même de quelques larmes ? Nous avons le bonheur de vous dire de ne pas vous en inquiéter car il vient d’être prouvé scientifiquement que ce serait bénéfique pour le pour le moral, résultat d’une étude germanique baptisée “Le paradoxe de la musique qui évoque la tristesse”.

Des chercheurs de l’Université libre de Berlin à l’intelligence affûtée dans les interactions entre la musique, le cerveau et le langage des émotions ont sélectionné plus de 700 personnes pour répondre a des questions concernant le ressentit à l’écoute de musique explique Plos One.

Ainsi, la musique triste devance la musique joyeuse de par son potentiel à “réguler l’humeur et des émotions négatives”. C’est de surcroît et pour conclure un puissant palliatif à la solitude ou à une perdition passagère.

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture / Découverte

Découvrez aussi

« Peur sur le parc » : Plusieurs attractions vont vous faire frissonner au Parc Astérix jusqu’au 5 novembre !

Le parc Astérix transformé en temple de la terreur durant plusieurs jours pour faire friss…