Le désormais tentaculaire État islamique (EI) a revendiqué, vidéo à l’appui ce dimanche, la mise à mort atroce par décapitation de l’otage américain Peter Kassig, enlevé en 2013 en Syrie. C’est le cinquième otage étranger exécuté par les islamistes radicaux depuis début août.

« C’est Peter Edward Kassig, un citoyen américain de votre pays (…) », affirme le bourreau à la prononciation anglaise, en instrumentalisant cette exécution comme une un avertissement sanglant à l’envoi de conseillers américains pour épauler les troupes irakiennes dans leur guerre contre l’EI. Impossible de dire s’il s’agit de « Jihadi John », assassin encore incertain des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff. Dans la même vidéo d’une quinzaine de minutes, d’autre têtes tombent, celles d’une quinzaine de soldats du régime syrien de Bachar al-Assad.

Peter Kassig, d’abord soldat en Irak, s’est ensuite engagé dans l’humanitaire. Il avait 26 ans !

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Monde

Découvrez aussi

Finlande : Deux personnes tuées et six autres blessées dans une attaque au couteau à Turku

Deux personnes sont mortes et six autres blessées ce vendredi après-midi dans une attaque …