6:58 - vendredi décembre 2, 2016

Metz : de nouveaux éléments sur la mort de Corentin

Nov 21, 2014 257 Vues Sylvie P. 0 Commentaires
crédit photo : creative commons
crédit photo : creative commons

Un compte-rendu d’opération consulté par l’AFP et France3 livre aujourd’hui des éléments nouveaux sur Corentin, 11 ans, mort début novembre à la suite d’une opération de l’appendicite à la clinique Claude Bernard de Metz.

Il révèle notamment que 7 médecins dont 3 chirurgiens ont tenté pendant 9h de sauver le petit garçon. Ce n’est qu’après ces longues heures vaines qu’il a été transféré en urgence au CHU de Nancy, où il est mort le lendemain. Les praticiens ont par ailleurs attendu 2h avant d’ouvrir son abdomen, à la recherche d’une hémorragie. Ils ont en effet préféré réaliser au préalable un bilan sanguin et des examens cardiologiques pour comprendre pourquoi le cœur de Corentin s’était emballé.

Le quotidien le « Républicain Lorrain » révèle aussi aujourd’hui une chronologie de l’opération qui met en avant le fait que l’opération a été arrêtée à 11h30 le 1er novembre. Ce qui correspond au moment où un choc a été constaté à la pose d’un tube utilisé pour les cœlioscopies. A cet instant, l’aorte de l’enfant aurait été touchée.

L’avocat de la famille Me Marc Baerthelé pense que « la chronologie de l’intervention soulève des questions, notamment s’il n’aurait pas été plus judicieux de transférer Corentin beaucoup plus tôt à Nancy ».  Il se pose aussi des questions sur le mode opératoire choisi.

Une porte-parole de la clinique, qui a été contacté par l’AFP, n’a pas souhaité s’exprimer, précisant que l’établissement coopérait pleinement avec les autorités de santé régionales et avec la justice dans le cadre de l’enquête. Cette dernière devrait définir si des erreurs d’appréciation ou des fautes pénales ont été commises par les médecins.

Le parquet de Metz a ouvert une information judiciaire contre X et des investigations sont en cours par l’Agence régionale de santé. Les parents eux ont porté plainte contre X le lendemain de la mort de Corentin.

Vos réactions

Filed in