Selon une étude poussée de l’Institut Micropia au Pays-Bas, en l’espace de 10 secondes, pas moins de 80 millions de bactéries passent entre deux bouches accolées !

Les chercheurs ont questionné un panel de 21 couples sur la fréquence de leurs bisous et ont passé au crible les prélèvements de leur salive.

Avec plus de 9 baisers par jour, le microbiote salivaire est similaire chez les deux partenaires.

Les baisers avec la langue et échange de salive sont un rituel amoureux quasi-universel que partagent à 90% les êtres humains et leur étude est un enjeu crucial pour la “protection bactérienne communautaire” selon Remco Kort, qui a dirigé cette investigation scientifique.

D’autres éléments s’invitent également dans la danse comme les habitudes culinaires et l’hygiène buccale.

Les résultats ont été publiés dans la revue Microbiome.

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture / Découverte

Découvrez aussi

Montlhéry : (Reportage) Retour en images sur le succès de la première médiévale

La ville de Montlhéry organisait les 16 et 17 septembre dernier sa toute première édition …