7:28 - dimanche décembre 4, 2016

Ferguson s’embrase : Non lieu pour le policier qui a abattu Michael Brown

Nov 25, 2014 231 Vues Malay N. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Les douze jurés de Ferguson ont déterminé ce  lundi 24 novembre que les charges n’étaient pas retenu contre l’officier Wilson, auteur des coups de feu mortels et qui avait fait une victime, Michael Brown, le 9 août. Un non-lieu qui a provoqué la colère aux Etats-Unis.

Une conférence de presse  a été rendu publique au cours de laquelle le procureur Robert McCulloch a dévoilé les raisons qui ont orienté e choix du grand jury. Le rôle du Jury n’était pas de déterminer si Darren Wilson était coupable, mais de juger s’il y avait des preuves suffisantes pour justifier des poursuites.

Après 70 témoignages, le récit de trois médecins légistes, les comptes rendus d’autopsie, le grand jury a estimé que rien ne permettait d’affirmer qu’il s’agissait d’un acte qualifiable d’homicide, même involontaire. Et  la thèse de la légitime défens ?  Michael Brown n’était pas armé le jour du drame.
Lors d’une ronde en patrouille, Wilson l’aurait interpellé après l’avoir soupçonné d’être l’un des auteurs du vol de cigarillos effectué un peu plus tôt.  Michael Brown lui aurait alors claqué la portière au visage. Le jeune homme l’aurait provqué.

Pourtant, plusieurs témoins ont assuré que la victime avait les mains en l’air  au moment du tir mortel.

Selon le procureur, les récits ne collent pas. Un verdict qui a fait couler beaucoup d’encre et la tension est encore vive à Ferguson. C’est l’incomprehension totale.

Source photo : Wikipedia
l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

News Feed
Filed in