4:45 - dimanche mai 28, 2017

Plein centre de Boulogne-Billancourt : un homme tué par balles

508 Vues Mathilde F. 0 Commentaires

Dimanche soir vers 19h, dans le centre-ville de Boulpogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), une altercation a éclaté et un homme a été tué par trois coups de feu. Un source policière a révélé cette information au Parisien :

     « Après une altercation entre deux individus, l’un d’eux a sorti une arme de poing et a tiré à trois reprises ».

L’homme blessé, a rampé jusqu’ à un restaurant asiatique proche du lieu du crime mais arrivé devant le porche, ses forces l’ont abandonné, il était décédé quand le Samu est intervenu, les médecins ont tenté de le ranimer, en vain. Une enquête a été ouverte, elle est menée par la police judiciaire des Hauts-de-Seine. D’après les informations du Parisien, un conflit amoureux pourrait expliquer ce règlement de compte. Le tireur présumé aurait pris la fuite à bord d’une Ford Mondéo. À 21h, des policiers ont contrôlé une voiture de ce type, le conducteur les a menacé avec une arme et s’est enfuit.

Source : Leparisien.fr/ Crédit photo : wikimédia commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vous aimerez lire

Deux familles expulsées de leur HLM à cause de leu... Mardi 8 octobre, la Cour d'Appel de Versailles a confirmé l'expulsion de deux familles dont les enfants vendaient de la drogue dans le quartier.De...
Claire Chazal agressée: Le seau ne contenait pas q... Le 29 juin dernier, la journaliste Claire Chazal avait été agressée sur le parking de TF1, dans sa voiture par un homme qui lui avait déversé un seau ...
A Toulouse, 20 policiers mobilisés pour un seul ho... Mardi soir à Toulouse dans le quartier des Minimes, un culturiste est devenu agressif. Pour le calmer, pas moins de 20 policiers sont intervenus. Un ...
Yvelines : Vol d’une bijouterie à Montfort-l... Toujours la même technique mise en pratique par les malfaiteurs, un véhicule débarque à toute blinde et fonce dans la vitrine qui cède pour laisser en...

Vos réactions