8:25 - vendredi décembre 9, 2016

Belgique : le Premier ministre victime d’un lancer de frites-mayo !

Déc 22, 2014 202 Vues Sylvie P. 0 Commentaires

Le Premier ministre belge, Charles Michel, en fonction depuis octobre dernier, a été la cible aujourd’hui d’un lancer de frites et de mayonnaise au visage, de la part de quatre anciennes Femen. Révoltées à cause des mesures d’austérité précédemment annoncées, et qui sont à l’origine d’une mobilisation sociale sans précédent dans le pays, les jeunes femmes n’ont pas hésité à se défouler sur le chef du gouvernement de la spécialité locale.

Alors que Charles Michel commençait un discours face à des hommes d’affaires devant le Cercle de la Wallonie à Namur dans le sud du pays, elles l’ont interrompu à coups de « Michel, dégage, austérité dégage« . Vêtues de noir et en partie masquées, elles lui ont ensuite jeté des frites dessus et l’ont l’aspergé généreusement de mayonnaise. Elles ont ensuite été évacuées par le service d’ordre. Le Premier ministre, lui, a malgré tout gardé le sourire, est allé se changer a repris son intervention en s’excusant de « sentir un peu la mayonnaise« .

Les mesures de rigueur budgétaire mises en place par Charles Michel en Belgique ont provoqué une mobilisation sociale sans précédent dans le pays. Une journée de grève générale a même paralysé toute la Belgique le 15 décembre.

Revivez la scène en images !

crédit photo : flickr.com

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

 

Vos réactions

Filed in