Le 8 mars dernier, un avion de la Malaysia Airlines, le vol MH370, disparaissait en mer, et ce dans des circonstances qui demeurent encore mystérieuses. Neuf mois plus tard, dans la nuit de samedi à dimanche, c’est hélas au tour d’un Airbus de la compagnie indonésienne Air Asia de renouer avec la tragédie des catastrophes aériennes. L’avion a ainsi perdu le contact avec les tours de contrôle peu de temps après son décollage de Surabaya (Indonésie) pour Singapour.

Cet appareil A320-200 transportait six membres d’équipage et 155 passagers. Selon des médias indonésiens, 149 Indonésiens, trois Coréens, un Britannique et un Malaisien étaient du voyage au funeste sort.

Un Français était à bord en tant que co-pilote de l’avion. Une information qui a été confirmée via un porte porte-parole du ministère indonésien des Transports mais aussi par le ministère français des Affaires étrangères. La famille de la victime aurait été prévenue par ces derniers.

Un porte-parole du ministère des Transports indonésien a précisé que le contact a été perdu avec le vol QZ 8501 à 6h17 heure locale (00h17 heure de Paris) soit 42 minutes après avoir décollé. Il a ajouté que l’avion avait demandé à être dérouté peu avant la perte de contact.
Une opération de recherches a été déployée pour essayer de localiser l’avion au plus vite.

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Monde

Découvrez aussi

Disneyland : Les personnages peuvent désormais parler avec les visiteurs dans les parcs américains

Grande première dans les parcs Disney aux Etats-Unis. Les personnages emblématiques comme …