Outre-Atlantique, la très illustre et sérieuse National Society Of Film Critics, avec son casting de critiques pointus, qui soufflait par la même occasion, ses cinquante bougies, a accouché avec bonheur, le samedi 3 janvier 2015, de ses récompenses annuelles.

On notera avec le chant du coq, pour une frime cocardière amplement méritée, que deux personnalités françaises, déjà adoubées et connues par le monde entier, se sont vues distinguées, dans deux registres différents (un réalisateur et une actrice).

Ce n’était pas une mince affaire que de sortir du lot, la concurrence étant âpre et riche de par sa qualité et sa diversité.

C’est un film français (salué à Cannes en mai 2014) qui retenu le regard affûté des critiques américains : l’Adieu au langage de Jean-Luc Godard s’est vu octroyé le prix de meilleur film.

En lice grâce à deux long-métrages, The Immigrant et Deux jours, une nuit, Marion Cotillard peut savourer le prix de la meilleure actrice qui lui a été échu.

 

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Ciné

Découvrez aussi

Deadpool 2 : Ryan Reynolds entouré de son équipe de tournage pour la minute de silence en hommage à la cascadeuse tuée

Deux jours après le terrible accident de moto qui a coûté la vie à une cascadeuse qui part…