4:45 - mercredi novembre 22, 2017

Paris prend des mesures de lutte anti-pollution

481 Vues Mathilde F. 0 Commentaires

La mairie de Paris a publié un arrêté lundi, destiné à limiter la pollution dans la capitale. L’agence AirParif, Association de surveillance de la qualité de l’air, chargée de contrôler le niveau de pollution en Île de France a fait savoir sur sont site internet qu’un pic de pollution se produirait mardi 6 janvier :

capture info Air parif ile de france 6janvier

Le taux de pollution dépasse le seuil de 50 microgrammes par m3 d’air depuis plus de 24 heures, le “niveau d’information” est atteint c’est pourquoi la mairie de Paris a mis en place plusieurs mesures pour aujourd’hui :

  • Le stationnement résidentiel est gratuit ce mardi. Cette gratuité devrait inciter les parisien à laisser leur voiture et prendre les transports en commun.
  • “l’utilisation de tous les véhicules municipaux qui ne soient pas strictement indispensables et celui des outils d’entretien non électriques” est interdite.
  • L’arrêté recommande de “limiter les promenades et activités extérieures pour les plus jeunes ou les activités extérieures et sportives intenses (même en intérieur) et les compétitions sportives pour les enfants”. De plus, “les activités proposées aux personnes âgées” doivent être adaptées pour ne pas nuire à leur santé.
  • Des messages de “prévention sanitaire renforcée” sont diffusés sur les panneaux lumineux et sur le site paris.fr.

De plus la vitesse est limitée ce mardi, 110km/h sur l’autoroute au lieu de 130km/h, 90km/h sur les voies rapides ou portions d’autoroutes au lieu de 110km/h. La vitesse autorisée sur les routes départementales et nationales habituellement limitée à 90km/h est abaissée à 70km/h. Et pour finir, les conducteurs présents sur le boulevard périphérique devront rouler à 60km/h maximum. Ces mesures ont été prises par la Préfecture de Police parisienne qui prévient que les contrôles seront renforcés ce mardi à Paris. Les parisiens sont aussi invités à ne pas utiliser leurs cheminées, ne pas bruler les déchets verts. Les industries sont aussi concernées, elles doivent “s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs de dépoussiérages”.

Les épisodes de pollution aux particules fines se produisent régulièrement, ils sont dus à l’utilisation de nombreux polluants dans les villes. Quand la météo est défavorable, des particules de pollution s’élèvent et les habitants des villes concernées sont appelés à privilégier les transports en communs pour se protéger des particules fines qui peuvent provoquer une irritation des bronches.

Crédit photo : Capture d’écran sur AirParif / Photo d’en-tête : wikimedia commons

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in