Toute la gauche a déjà fait bloc et a pris l’initiative d’un rassemblement, enterrant momentanément les griefs, de recueillement et d’affirmation citoyenne appuyés à ce qui restera comme le jour noir du journalisme français.

Le Parti socialiste (PS), le Parti communiste (PCF), Europe Ecologie-Les Verts (EELV), le Mouvement républicain et citoyen (MRC) et le Parti radical de Gauche (PRG) ont appellé à une « marche républicaine » samedi à 15h00 à Paris, en hommage vif à l’attentat ayant visé, ce mercredi 7 janvier, au cœur Charlie Hebdo, et dont le dernier bilan connu est de 12 morts.

Cette manifestation, qui s’annonce hors normes, fait fi des différends de chacun (citoyen ou partisan), au nom de l’union nationale.

C’est partant de ce principe, que le premier ministre Manuel Valls a joint par téléphone, alors que l’actualité de cette tragédie était brûlante, le président de l’UMP Nicolas Sarkozy pour lui proposer d’y participer, ainsi que tous les sympathisants UMP, d’après les dires de Frédéric Péchenard, directeur général du parti, confirmant une révélation précoce du Parisien.

« Le premier ministre Manuel Valls a appelé le président Sarkozy. L’idée était d’étudier la participation de l’UMP lors d’une manifestation. Le président de l’UMP y est favorable à condition que ce soit digne, recueilli et ferme », conclut Frédéric Péchenard.

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…