1:28 - lundi décembre 5, 2016

Vers une réconciliation des deux Corée ?

Jan 12, 2015 317 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

D’après les dernières déclarations des dirigeants de la Corée du Nord et de la Corée du Sud, il n’y a pas de doute, une volonté de paix existe de part et d’autres. Ce lundi, la présidente de la Corée du Sud, Park Geun-Hye se dit prête à rencontrer le président de la Corée du Nord, Kim Jong Un dans le but de dialoguer et pourquoi pas résoudre les litiges existants entre ses deux pays.

La présidente de Corée du Sud affirmait lors de ses vœux, ses souhaits de réunification et de paix. Fin décembre, les autorités sud-coréennes proposaient l’ouverture de discussion pour que les familles séparées par la guerre de Corée puissent se retrouver en toute sécurité. Une proposition qui n’a pas été rejetée par Kim Jong Un, célèbre dans le monde entier à cause de ses menaces à l’encontre des États-Unis et de la Corée du Sud, proche alliée des américains. Personne ne s’attendait à une réaction positive du président nord-coréen et pourtant, il déclarait son envie de réconciliation lors de ses vœux le 1er janvier 2015 (voir opinion.fr):

      « Si les autorités sud-coréennes veulent sincèrement améliorer les relations entre la Corée du Nord et du Sud par le dialogue, nous pouvons reprendre les rencontres à très haut niveau qui ont été suspendues. Si l’atmosphère et l’environnement sont là, il n’y a pas de raisons de ne pas tenir un sommet à haut niveau ».

La Corée du Nord a d’ailleurs fort à faire ces temps-ci depuis que le piratage de Sony Pictures. Les États-Unis ont accusé la Corée du Nord d’être responsable de cette attaque. Une information niée en bloc par la Corée du Nord qui adopte une position d’offusquée, estimant que la politique des américains est hostile. Une fois de plus, des menaces ont été proférées de la part du président nord-coréen, habitué des sorties médiatiques flippantes, Kim Jong Un n’hésite pas à brandir la menace nucléaire !

Un mois de Janvier 2015 sous le signe de la réconciliation ?

Une réconciliation qui pourrait se produire à condition que chaque Corée obtienne un minimum de réponse favorable à ses demandes. Park Geun-Hye réclame la dénucléarisation de la Corée du Nord :

     « La question de la dénucléarisation attend un règlement depuis longtemps. Nous ne pouvons parler de réunification pacifique en la laissant en suspens ».

Une exigence qui compte beaucoup aux yeux de la Corée du Sud qui se sent constamment menacé par son voisin qui n’approuve pas la forte coopération de la Corée du Sud avec les États-Unis et se met régulièrement en colère à chaque fois que des manœuvres militaires (États-Unis et Corée du Sud) se déroulent chez son voisin. Le président de la Corée du Nord qui avait littéralement disparu pendant près d’un mois revient donc en force sur la scène médiatique avec une nouvelle ligne de conduite.

Le récent piratage de Sony Pictures a peut-être changé la donne pour le dirigeant nord-coréen qui aura bien du mal à justifier ce piratage si son pays en ait à l’origine et qui subit désormais de multiples attaques sur son réseau informatique. Il est possible que Pyongyang voit à présent d’un œil différent le conflit entre les deux Corée, un soutien de la Corée du Sud aurait été bienvenu pour permettre à Pyongyang de démontrer des preuves de son innocence car pour le moment seules les informations américaines sont considérées comme étant exactes. En attendant, Séoul et Pyongyang s’apprête à se rencontrer dans l’espoir de mettre fin à un conflit qui a des répercussions mondiales. Qui sait ? Peut-être que prochainement, la Corée ne sera plus qu’une !

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in