1:19 - dimanche décembre 11, 2016

Espagne : Juan Carlos père d’une fille illégitime ?

Jan 14, 2015 359 Vues Sylvie P. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

La chambre civile du tribunal suprême espagnol a accepté d’examiner une demande de recherche en paternité présentée par une Belge de 48 ans du nom d’Ingrid Jeanne Sartiau, visant pour la première fois l’ex-roi Juan Carlos I, 77 ans. Cette requête avait préalablement été rejetée en 2012 par deux tribunaux civils au nom de l’article 56 de la Constitution, selon lequel « la personne du roi est inviolable et n’est pas sujette à responsabilité » devant la justice. Mais cette inviolabilité n’est maintenant plus applicable puisque Juan Carlos a abdiqué et qu’il ne bénéficie donc plus de l’immunité totale.

Selon la presse, Ingrid Jeanne Satiau ainsi qu’un espagnol s’appelant Alberto Sola Jimenez ont décidé de déposer une demande de reconnaissance de paternité en Espagne, après avoir réalisé des tests ADN assurant à 91% qu’ils sont frère et sœur explique Parismatch.com. Mme Satiau ayant commencé à enquêter sur cette hypothèse après que sa mère lui est montré le Roi Carlos à la télévision affirmant que c’était son père. Elle a fini par rencontrer Alberto Sola, enfant adopté revendiquant lui aussi la paternité du roi, en faisant des recherches. Lui affirme que sa mère biologique aurait eu une relation avec Juan Carlos.

Si le Tribunal suprême reconnaît la demande d’Ingrid Jeanne Sartiau, cette dernière pourrait demander les privilèges qui correspondent à son rang mais ne pourrait pas ravir la couronne à son potentiel demi-frère Felipe VI. La constitution espagnole stipule en effet que le descendant mâle a la primauté sur ses sœurs aînées dans la succession à la couronne.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in