Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve prendra la parole pour s’exprimer sur ce constat accablant en début de semaine.

Nos confrères de LaDepeche.fr  ont déjà souligné une année avec des pertes humaines sur l’asphalte jamais à un tel niveau après une embellie qui semblait pourtant bien ancrée.

En effet, aucune hausse notable n’avait été enregistrée depuis 2001 !

Le nombre de victimes mortelles d’accidents de la route en 2014 a augmenté entre 120 et 140 personnes par rapport à 2013.

En 2013, un recul de 10,5% du nombre de tués avait été une étonnante surprise, et même un record depuis 1948. 3 268 personnes avaient tout de même péri, mais le gouvernement arborait un optimisme peut-être trop précoce en prévoyant d’abaisser ce chiffre à 2000 d’ici 2020.

Plusieurs propositions sont émises par la Ligue contre la violence routière, dont la présidente Chantal Perrichon est montée au créneau fustigeant le gouvernement de s’être endormi sur ses lauriers de 2013 et d’avoir baissé la garde, afin d’endiguer la mortalité routière galopante.

Voici quelques pistes émises : le fait d’ôter les panneaux avertisseurs de radars, l’interdiction absolue de téléphoner au volant même en Bluetooth et pour finir une limitation de vitesse revue et corrigée à 80 km/h (90 km/h actuellement) sur le réseau secondaire hexagonal.

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…