9:56 - vendredi décembre 9, 2016

Les animaux, bien-fondé parlementaire, sont des « êtres vivants doués de sensibilité » !

Jan 29, 2015 246 Vues Eric F. 0 Commentaires

Bonne nouvelle pour les heureux maîtres ou maîtresses aux petits soins pour leur animal de compagnie qui le leur rend bien : nos amis les « bêtes » ne méritent plus ce qualificatif les dénuant de tout stade émotionnel. Aux oubliettes également, le fait de les considérer comme des « biens meubles » (un chat, par exemple, n’a jamais été une chaise, loin s’en faut !).

En effet, en dépit de l’opposition du Sénat, le Parlement, qui avait le dernier mot, a voté -à l’exception des députés UMP-  pour leur reconnaissance comme « être vivant doué de sensibilité. » Cet amendement, insolite peut-être de prime abord mais cependant souhaité par beaucoup de Français (nous le verrons plus loin), s’inscrit dans un projet de loi de modernisation et de simplification du Droit.

L’adoption par les députés de ce statut inédit découle en grande partie d’une pétition de la Fondation 30 millions d’Amis qui a engrangé plus de 670 000 signatures depuis son lancement il y a deux ans !

Des intellectuels notoires s’y étaient associés (Edgar Morin, Luc Ferry, Boris Cyrulnik). Un sondage Ifop pour cette association de défense des animaux a révélé que 89% des Français étaient favorables à un changement de statut sur le plan législatif.

Paradoxalement (?), la Fondation Brigitte Bardot n’a pas esquissé le moindre sourire. Son porte-parole Christophe Marie s’est confié à l’AFP jugeant que cet amendement s’était trop longtemps fait attendre.

Une question se pose en guise de conclusion ouverte : quel sera le bénéfice réel pour les animaux ?

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in