Une moustache à l’identique, un brassard nazi et la veste du macabrement célèbre dictateur. L’hebdomadaire marocain Al Watan Al Wane (arabophone) avait dans sa ligne de mire François Hollande et l’a pas loupé en visant au plus juste sa dignité présidentielle et ses qualités humaines loin d’être dénuées d’empathie et de sympathie. L’interrogation associée à ce photomontage est elle aussi pour le moins provocatrice : “Les Français vont-ils faire renaître les camps de concentration d’Hitler pour exterminer les musulmans ?”

L’hebdomadaire entend ainsi “tirer la sonnette d’alarme” sur la condition oubliée et/ou occultée des musulmans en France depuis les attentats contre Charlie HebdoInterrogé par le journal marocain TelQuel, le directeur de la publication du journal, Abderrahim Ariri, assume ses choix journalistiques que bon nombre d’entre nous trouverons déplacés : “Le gouvernement français n’assure pas la sécurité des citoyens musulmans en France, comme c’est le cas pour la communauté juive. Plusieurs lieux de culte musulmans sont attaqués quotidiennement sans que cela n’alerte les autorités françaises”.

En effet, l’Observatoire national contre l’islamophobie, a compté 128 actes islamophobes en France depuis les attentats. Les propos du journaliste tiennent donc debout mais il y a le fond (les faits avérés) et la forme -inappropriée ici- de les retranscrire. De plus cette caricature tombe au plus mal : dans la foulée des commémorations du 70e anniversaire de la Libération d’Auschwitz !

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.