9:57 - samedi décembre 3, 2016

César 2015 : une moisson dorée pour « Timbuktu » adoré !

Fév 21, 2015 207 Vues Eric F. 0 Commentaires
Salle

Un palmarès partagé courait sur toutes les lèvres à l’ouverture de la cérémonie, nous avons assisté à un sacre unanime placé sous le signe de l’Afrique !

Timbuktu de Abderramhane Sissako a raflé pas moins de sept Césars dont ceux du meilleur film, de la meilleure réalisation et du meilleur scénario.

Injustement mis aux oubliettes lors du dernier Festival de Cannes, Timbuktu a pris une juste revanche, magnifique cadeau pour une édition très spéciale (c’était le quarantième anniversaire de l’Académie des César !) montrant que le cinéma français n’est pas uniquement cantonné à l’hexagone mais peut s’écrire en lettres de noblesses ailleurs comme, le cas échéant, en Afrique.

Le réalisateur mauritanien du film s’est exprimé ainsi, ébahi par sa moisson dorée : «La France est un pays magnifique car elle est capable de se dresser dans l’horreur, la barbarie et la violence. Il n’y a pas de choc de civilisation, il y a une rencontre des civilisations.»

Voici le palmarès complet de cette soirée, présidée par Edouard Baer et sise au Théâtre du Châtelet comme à l’accoutumée :

Meilleur film : Timbuktu de Abderramhane Sissako

Meilleur acteur : Pierre Niney dans Yves Saint Laurent

Meilleure actrice : Adèle Haenel pour son rôle dans Les Combattants

Meilleure réalisation : Abderramhane Sissako pour Timbuktu

Meilleur espoir féminin : Louane Emera dans La Famille Bélier

Meilleur espoir masculin : Kévin Azaïs dans Les Combattants

Meilleur acteur dans second rôle : Reda Kateb pour Hippocrate

Meilleure actrice dans un second rôle : Kristen Stewart dans Sils Maria

Meilleur premier film : Les Combattants de Thomas Cailley

Meilleur film étranger :  Mommy de Xavier Dolan

Meilleur film d’Animation : Minuscule – La vallée des fourmis perdues

Meilleur son : Philippe Welsh, Roman Dymny et Thierry Delor pour Timbuktu

Meilleure photo : Sofian El Fani pour Timbuktu

Meilleur Costume : Anaïs Romand pour Saint Laurent

Meilleur documentaire : Le sel de la terre de Wim Wenders et Julian Salgado

Meilleure adaptation : Cyril Gely et Volker Schlöndorff pour Diplomatie

Meilleur montage : Sonia Ben Rachid pour Timbuktu

Meilleur court métrage : La Femme de Rio

Meilleur scénario original : Abderrahmane Sissako et Kessen Tall pour Timbuktu

Meilleur musique originale : Amine Bouhafa pour Timbuktu

Meilleur décor : Thierry Flamand pour La Belle et la Bête

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in