L’hymne 2015 des Enfoirés est loin de faire l’unanimité !

On y retrouve face-à-face deux générations de chanteurs dont on mesure rapidement et aisément le fossé les séparant : si les « jeunes » peinent à envisager un avenir radieux pour les années qui s’annoncent, au contraire, les Enfoirés les encourage avec redondance à s’inscrire dans un élan de vie, les incitant ainsi à « se bouger » !

Le désarroi des jeunes est parfaitement perceptible : « Vous aviez tout. Paix, liberté, plein emploi alors que nous, c’est chômage, violence et sida ». Réponse, déformant la réalité historique, des Enfoirés les incitant à s’investir, avec élan et entrain, dans la vie : «  Tout ce qu’on a il a fallu le gagner : Vas-y !  ». Analysez bien toutes les paroles du clip ci-dessous qui étayent mes propos !

Twitter a été le théâtre d’une pièce se jouant derrière les écrans indignés et les claviers montrant les crocs. Le hashtag #TweetCommeLesEnfoirés a fait l’objet de plusieurs parodies de la chanson et permit aux jeunes de réagir en masse face à un clip jugé en général trop réactionnaire et donneur de leçons.

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Musique

Découvrez aussi

Naya : La nouvelle artiste prodige

Naya est une jeune artiste âgée  de 17 ans qui a dévoilé le 2 Juin 2017 son premier  EP in…