« La coiffeuse » de Pablo Picasso, peinte en 1911, à l’époque cubiste du maître espagnol, s’était mystérieusement volatilisée de la réserve du Centre Pompidou, à Paris, en 2001. Cette disparition a été constatée suite à la demande de prêt d’un musée étranger.

« La coiffeuse », semble depuis avoir beaucoup voyagé, mais sa dernière halte, à l’aéroport de Newark (près de New York), aura été le terminus pour ce tableau, transbahuté dans une clandestinité toujours presque parfaite, dont les douanes américaines cependant cette-fois n’ont pas été dupes.

En provenance de Belgique et à destination des Etats-Unis, intercepté le 17 décembre dernier, même si nous n’apprenons la nouvelle qu’aujourd’hui, le tableau, de 33 cm sur 46 cm, était emballé dans un colis des plus banals, faisant penser à un cadeau de Noël.

Il coule de source que le chef d’oeuvre, évalué à plusieurs millions d’euros, sera restitué à l’Etat français, qui le remettra ensuite au Centre Pompidou, souhaitant l’exposer idéalement au printemps. Restent à franchir des écueils administratifs, la procédure de transfert pouvant s’avérer assez longue.

 

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture

Découvrez aussi

Paris : Des milliers de personnes réunies pour les quarante ans de la marche des fiertés

Ils étaient nombreux ce samedi 24 juin pour la marche des fiertés qui s’est tenue à …