Une équipe d’archéologues a découvert -insolite surprise- plus de 200 squelettes, sous le Monoprix Réaumur-Sébastopol, dans le deuxième arrondissement de Paris !

Un réaménagement souterrain du magasin, a dû, avant l’obtention d’un permis de construire validé, mesure de précaution à l’égard du patrimoine, être, là où se dérouleront les travaux, l’objet de fouilles chapeautées par l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives).

« Nous nous attendions à ce qu’il reste quelques ossements dans la mesure où cela avait été un cimetière mais pas à trouver des fosses communes« , a souligné avec étonnement, le directeur du supermarché, Pascal Roy.

http://youtu.be/YMkR-paSQkg

Isabelle Abadie, archéologue dépêchée sur le chantier, affirme : « C’est la première fois qu’un cimetière hospitalier est fouillé à Paris « . Les corps, de tous âges, étaient disposés de façon harmonieuse, tout en prenant en compte le manque de place mis à leur disposition, pour un repos éternel. Une autre question lancinante se pose : quelle est l’origine de la mort de tous ces anonymes réunis ?

Jean-Pascal Lanuit, de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) d’Ile-de-France, mettra tout en oeuvre pour trouver une sépulture décente à ces corps qui seront donc déplacés pour l’occasion. « L’Etat se chargera de trouver un endroit » pour les défunts, promesse de sa part qui ne sera pas du tout spécieuse mais honorée comme il se doit.

Crédits Photo : Capture d’écran/YouTube
source: leparisien.fr

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture

Découvrez aussi

La Marche des fiertés LGBT célèbre son quarantième anniversaire ce samedi à Paris

La nouvelle édition de la Marche des Fiertés se déroulera ce samedi 24 juin à Paris. Cette…