Une équipe d’archéologues a découvert -insolite surprise- plus de 200 squelettes, sous le Monoprix Réaumur-Sébastopol, dans le deuxième arrondissement de Paris !

Un réaménagement souterrain du magasin, a dû, avant l’obtention d’un permis de construire validé, mesure de précaution à l’égard du patrimoine, être, là où se dérouleront les travaux, l’objet de fouilles chapeautées par l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives).

« Nous nous attendions à ce qu’il reste quelques ossements dans la mesure où cela avait été un cimetière mais pas à trouver des fosses communes« , a souligné avec étonnement, le directeur du supermarché, Pascal Roy.

Isabelle Abadie, archéologue dépêchée sur le chantier, affirme : « C’est la première fois qu’un cimetière hospitalier est fouillé à Paris « . Les corps, de tous âges, étaient disposés de façon harmonieuse, tout en prenant en compte le manque de place mis à leur disposition, pour un repos éternel. Une autre question lancinante se pose : quelle est l’origine de la mort de tous ces anonymes réunis ?

Jean-Pascal Lanuit, de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) d’Ile-de-France, mettra tout en oeuvre pour trouver une sépulture décente à ces corps qui seront donc déplacés pour l’occasion. « L’Etat se chargera de trouver un endroit » pour les défunts, promesse de sa part qui ne sera pas du tout spécieuse mais honorée comme il se doit.

Crédits Photo : Capture d’écran/YouTube
source: leparisien.fr

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture / Découverte

Découvrez aussi

Comment organiser une soirée thématique tropicale ?

Pourquoi ne pas fêter un peu en avance l’arrivée de l’été, qui est le 21 juin,…