2:46 - samedi mai 27, 2017

Bébés congelés dans l’Ain : 23 ans de prison pour la mère infanticide

482 Vues Sylvie P. 0 Commentaires

Audrey Chabot, une mère de 34 ans qui avait en 2013 noyé ses deux bébés et mis leurs corps dans son congélateur a été condamnée ce jeudi par la cour d’assises de l’Ain à 23 ans de réclusion criminelle et à cinq ans de suivi socio-judiciaire avec obligation de soins. Elle était jugée en état de récidive, après avoir été déjà condamnée en 2005 à 15 ans de prison pour un premier infanticide commis en 2002. Elle avait été libérée en décembre 2010 alors qu’elle n’avait purgé que la moitié de sa peine.

L’avocat général avait auparavant requis une peine de 27 ans de prison. En mars 2013, le petit ami de la jeune femme serveuse de restaurant avait découvert le corps d’un enfant dans le congélateur de son appartement d’Ambérieu dans l’Ain. Il avait alerté les gendarmes, qui avaient retrouvé, une fois sur place, un deuxième petit corps congelé. Audrey Chabot, placée en garde à vue, avait reconnu avoir accouché à l’automne 2011 et 2012 de deux petits garçons, et ce à l’insu du père des enfants qui ne vivait pas avec elle. Elle avait ensuite avoué les avoir noyés dans le bac à douche.

crédits photo : creative commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vous aimerez lire

Baisse d’impôts dès cette année pour 3,7 mil... L'allègement fiscal, pour le grand bonheur des 1.9 millions des ménages les plus modestes, concernera 3,7 millions de foyers fiscaux dès 2014, et coût...
Le tireur fou de Paris est traqué depuis ce matin Chronologie des évènements (les horaires varient selon les sources)vendredi 15 novembre :18h30-19h : un homme armé fait irruption dans les ...
Cuisine « dégueulasse » de l... La ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq a présenté ses excuses ce vendredi au chef cuisinier de l’Elysée, après avoir tenu des propos déplacer ...
Sécurité routière : hausse notable du nombre de vi... Chiffres désastreux pour la sécurité routière en juin 2014. Une nouvelle hausse de la mortalité routière (+3,8%) est à déplorer en juin sur les routes...

Vos réactions

Filed in