Le tournage de la saison 5 de l’émission Masterchef, diffusée sur TF1, a démarré mercredi dernier, le 4 mars à Marseille. Les plats de 300 candidats ont ainsi été passés en revue par le jury composé cette année de Gilles Goujon, Christian Etchebest et Yannick Delpech. Au final, seuls 30 d’entre eux ont été sélectionnés à la fin de la journée.

Mais après cette première épreuve, de nombreux participants ont dénoncé une tricherie ce week-end. Les 30 sélectionnés avaient, d’après eux, été choisis préalablement autour du 20 février à Paris. Une candidate s’est ainsi indignée dans Le Parisien : « On s’est fait arnaquer, on n’était pas des concurrents mais des figurants. C’était le plus gros traquenard jamais organisé ». Seules les 4 premières rangées d’amateurs auraient en effet été évaluées par les 3 jurés et les goûteurs.

Un autre candidat évoque sur son blog un « tournage bidonné dans des conditions épouvantables ». Les candidats ont en effet dû cuisiner debout en plein Mistral pendant toute une journée. Il décrit : « les bourrasques de sable et de poussière ont rendu l’épreuve infernale. Tout cela pour de la figuration ». Il ajoute : « sur 300 candidats, 270 étaient éliminés le premier jour, et les deux jours suivants on passait de 30 à 12 candidats au final. Ce n’est plus de la sélection, c’est du massacre. En fait, nous l’avons compris au fil de la journée, nous avions été recrutés comme figurants, pour faire de l’image ».

Enfin, d’autres ont affirmé que la production a privilégié les profils atypiques, prenant l’exemple d’une candidate sourde et muette.

Tous les plaignants ont créé, pour se faire entendre, les groupes « Masterfake » et « Les révoltés de Masterchef » sur Facebook. La page du premier groupe compte déjà plus de 2.200 « like ». La société de production de Masterchef, « Shine », contactée par téléphone ce lundi par Jean-Marc Morandini sur Europe1, a démenti, elle, tout trucage via sa directrice artistique Angélique Sansonnetti : « Il y a eu des sélectionnés entre les rangs 5 et 10… ce qui est dit sur internet est faux !‘ . Au Parisien elle déclare : »Le problème se pose toujours lorsqu’on organise des castings à cette échelle. Les candidats ont le sentiment de ne pas avoir été vus ».

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Sylvie P.
Load More In Télévision

Découvrez aussi

«La famille à remonter le temps » Retour dans les années 70 sur M6

Après avoir passé une semaine complète dans les années 80, une famille tente désormais l&r…