Jean Ferrat, révolutionnaire d’apparence tranquille mais au courroux que sa voix enveloppante pouvait porter avec par exemple son plaidoyer poétique “Ma France”, ardéchois étant fidèle à cette terre de retraite et d’adoption chantée dans “La Montagne”, a tiré son ultime révérence à la vie, il y a cinq ans déjà !

Jean Ferrat laisse à la fois un héritage précieux et un vide immense dans la chanson française à textes ! Avec 200 chansons à son actif, il est également connu, tout comme Léo Ferré, pour avoir interprété des poèmes d’une des plumes les plus célèbres de l’histoire du surréalisme : Louis Aragon !

La Mairie de Paris, avec Anne Hidalgo qui en tient les rênes et son prédécesseur Bertrand Delanoë (admirateur fervent du chantre champêtre), lui a rendu un vibrant hommage, ce vendredi 13 mars, en inaugurant une place à son nom, située à l’intersection du boulevard de Ménilmontant et de la rue Oberkampf, un coin de Paname du petit peuple qu’il n’aurait pas désavoué !

http://dai.ly/x2jfbqn

Crédits Photo : Creative Commons

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture / Découverte

Découvrez aussi

Montlhéry : (Reportage) Retour en images sur le succès de la première médiévale

La ville de Montlhéry organisait les 16 et 17 septembre dernier sa toute première édition …