Un sondage Ifop réalisé pour le Figaro et publié vendredi révèle que 70% des Français sont opposés à une législation pour interdire la gifle ou la fessée sur les enfants. Poids des traditions, vertus pédagogiques de la fessée ou refus de trop d’interdiction, les français se sont en tout cas exprimés massivement via ce sondage, effectué en ligne du 4 au 9 mars 2015 sur un échantillon de 1050 personnes de 18 ans et plus.

Si l’on veut détailler ce sondage, on constate que les sympathisants du Front national sont plus nombreux à 79% à refuser toute loi sur la fessée, contre 74% pour l’UMP et 64% pour le PS. A l’inverse, les électeurs d’EELV sont eux favorables à 52% par rapport à une éventuelle loi. Il y a par ailleurs six points d’écart selon l’Ifop entre les hommes et les femmes sur ce sujet : 33% de femmes sont favorables à l’interdiction de la fessée contre 27% d’hommes.

Le Conseil de l’Europe avait auparavant pointé du doigt la France le 4 mars, puisqu’à l’inverse d’une majorité de ses voisins, elle n’a pas encore interdit clairement toutes les formes de châtiments corporels envers les enfants. En Suède par exemple, une fessée ou une gifle peut conduire à une amende.

 

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Sylvie P.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…