On apprend aujourd’hui dans le Figaro, qui a relayé les informations du site Ars Technica, que Google a été victime d’un bug ayant conduit à la publication par erreur des données privées de près de 282.000 personnes !

Sont concernés : tous les utilisateurs ayant un nom de domaine enregistré sur le service externalisé de messagerie collaborative Google Apps for Work. A l’origine du problème : une option payante appelée le whois anonyme, facturée 6 dollars par Google, qui consiste à masquer les informations confidentielles des utilisateurs et que le géant a simplement oublié d’activer ! Les informations de 282 000 personnes, à savoir les noms, adresses, numéros de téléphone et adresses de messagerie fournis lors de la demande d’enregistrement d’un nom de domaine ont donc été rendues publiques au lieu d’être masquées.

Le bug, survenu lors du renouvellement des abonnements, a été décelé le 19 février dernier par des ingénieurs de Cisco, une entreprise informatique américaine spécialisée depuis 2009 dans les serveurs. Google a présenté ses excuses à ses clients, mais les données, copiées par d’autres sites, sont pour l’instant toujours disponibles sur Internet.

crédits photo : pixabay / creative commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Sylvie P.
Load More In High-Tech / Jeux Vidéos

Découvrez aussi

Splatoon 2 : (Test) Peintures, calamars et guérillas s’invitent au programme

Deux ans après être sorti sur WII U, le deuxième volet de Splatoon a débarqué ce vendredi …