5:47 - mercredi avril 26, 2017

Crash de l’Airbus A320 : jour de deuil en Espagne et en Allemagne

562 Vues Malay N. 0 Commentaires

Trois jours de deuil national viennent d’être décrétés par L’Espagne et l’Allemagne. Le chef du gouvernement Mariano Rajoy se rendra aujourd’hui dans la zone sinistrée où un  moyen courrier A320  de la compagnie Germanwings s’est écrasé mardi avec 150 personnes à bord. La chancelière allemande Angela Merkel sera également présente.

La vice-présidente du gouvernement Soraya Sainz de Santamaria, rapporte qu’il y avait «45 passagers portant des noms de famille espagnols» à bord. Le roi Felipe VI d’Espagne et son épouse Letizia ont annulé hier leur  première visite d’Etat en raison du tragique drame. A l’heure actuelle, les raisons du crash sont encore inconnues. Une boite noire a été retrouvée. Fortement endommagée, des informations cruciales pourraient toutefois être extraites. Pour rappel, l’avion de la compagnie Germanwings, une filiale de Lufthansa, avait décollé vers 09H55 (08H55 GMT) de l’aéroport de Barcelone d’où il devait relier Dusseldorf, avec 150 personnes à bord. L’avion aurait perdu de l’altitude et aurait lancé un appel de détresse avant de disparaitre des écrans radars.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vous aimerez lire

Retour sur l’enquête du vol de cocaïne au 36... Souvenez-vous le 23 juillet, 50 kg de cocaïne disparaissait du 36 quai des Orfèvres, le siège de la police judiciaire parisienne. Actu-mag a suivi l'e...
Etats-Unis: La police abat un adolescent par erreu... Le drame s'est déroulé mardi à Santa Rosa en Californie. Andy Lopez, jeune garçon de 13 ans, a été abattu par les adjoints du shérif car il transporta...
Fusillade au Nevada: Le tireur avait 12 ans! Lundi, l'Etat du Nevada a été le théâtre d'une nouvelle fusillade. Que s'est-il passé? Pourquoi? Retour sur les circonstances de ce drame...Tuerie...
MSF demande aux pays possédant un traitement d&rsq... L'organisme humanitaire Médecins Sans Frontières demande une fois de plus de l'aide aux états capables de stopper l'épidémie d'intervenir. La guérison...

Vos réactions