10:42 - mardi décembre 6, 2016

Ferguson : des journalistes portent plainte contre la police

Avr 2, 2015 248 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
single-thumb.jpg

Le drame de Ferguson (Missouri) n’a pas fini de faire parler, la mort de Michael Brown en août 2015 avait mobilisé la population locale autour d’une même revendication : la même justice pour tous et la fin des crimes racistes perpétrés par les policiers. Mais la justice américaine paraît inexistante quand il s’agit de punir des policiers pour un meurtre, une fois de plus cet épisode de violence le prouve puisque les manifestations n’auront rien changé, le policier, auteur du meurtre de Michael Brown, n’a pas été puni, un petit non lieu lui évitera de passer par la case prison.

Une fois de plus, la police de Ferguson revient sur le devant de la scène. Reporters Sans Frontières (RSF) s’est mobilisé pour soutenir quatre journalistes : Ryan Devereaux, le journaliste américain de The Intercept et les journalistes allemands Ansgar Graw (Die Welt), Frank Herrmann (Der Standard) et Lukas Hermsmeier (Bild). Ils portent tous les quatre plainte contre la police de St Louis pour voies de fait, arrestation injustifiée et fouille sans motif. Les autorités présentes à Ferguson étaient chargés de maintenir l’ordre pendant les émeutes ont arrêté les journalistes à proximité.

En août 2014, RSF a publié un article avec une liste recensant le nom des journalistes interpellés par la police pendant leur couverture des émeutes. D’après The Intercept, dans la nuit du 18 août la police de Ferguson a tiré des balles en caoutchouc sur Lukas Hermsmeier et Ryan Devereaux. Les deux autres journalistes se serait fait arrêtés alors qu’ils prenaient des photos pendant les manifestations. Ils se sont confiés au journal américain, vous pouvez retrouvez leur témoignage ici.

Source : Figaro via AFP/Crédit photo : Créative commons

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in