crédit photo : creative commons

Le policier soupçonné d’avoir éborgné en février 2011 un adolescent par l’usage d’un Flash-Ball à Audincourt dans le Doubs vient d’obtenir un non-lieu de la part d’un juge d’instruction de Montbéliard explique France3. L’information a été révélée aujourd’hui par le biais d’un communiqué de la procureure Thérèse Brunisso.

Ayoub Bouthara, 17 ans, avait été touché par le projectile d’un Flash-Ball lors d’une bagarre qui avait opposé 80 personnes de deux bandes différentes. Une rixe qui avait nécessité l’intervention d’une quarantaine de policiers et CRS. Ayoub, lui, ne faisait pas partie des émeutiers. Il avait perdu son œil après une opération en urgence. Une information judiciaire avait été ouverte en janvier 2012 par le parquet de Montbéliard et l’Inspection générale de la police nationale avait mené une enquête préliminaire.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Sylvie P.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…