La marque de lingerie Lane Bryant, avec pour coeur de cible marketing, les “grandes tailles” (terme plus que jamais d’actualité, avec la législation française qui a interdit l’anorexie à outrance chez les mannequins, il y a peu de temps), vient de lancer une nouvelle campagne, appel à assumer pour toutes les femmes pulpeuses leurs formes aussi généreuses soient-elles !

I’m No Angel (disponible via un hashtag du même nom) est un pied-de-nez (la bille de clown est cependant absente des sublimes photos en noir et blanc) aux “Anges” de Victoria, adulées (et c’est bien là le danger, risque de mimétisme oblige) des adolescentes : elles sont en effet l’incarnation (retouchée numériquement ?) d’une beauté plastique irréprochable !

Mais la beauté est aléatoire, et le vent se tourne vers de nouvelles égéries, à travers lesquelles beaucoup de femmes peuvent s’identifier plus facilement. On pense notamment à Ashley Graham ou Candice Huffine qui sont des mannequins “super size”. Elles défendent ainsi leur corps d’odalisque : “Ce serait tellement ennuyant si tout le monde était pareil” ou encore “Il s’agit seulement de comment tu te sens” !

Crédits Photo : Capture d’écran/YouTube Lane Bryant

l’Article a été lu [post_view time=”day”] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture / Découverte

Découvrez aussi

« Peur sur le parc » : Plusieurs attractions vont vous faire frissonner au Parc Astérix jusqu’au 5 novembre !

Le parc Astérix transformé en temple de la terreur durant plusieurs jours pour faire friss…