Miguel Williams, un rasta, que visiblement personne n’impressionne, s’est adressé ainsi au président des Etats-Unis, dans le jargon local : «Merci ! Salutations, monsieur le président ! Vie et bénédictions sur vous et votre famille» !

Après ces formules d’usage, il s’est présenté, toujours avec un culot monstre : «Je m’appelle Miguel Williams, je suis un voyou… Ca suffit, ya man» ! Les rires ont fusé de tout côté mais cela ne l’a pas du tout déstabilisé !

Miguel Williams s’est ensuite fait l’ambassadeur de la légalisation du cannabis, que les rastafaris considèrent comme une forme de toxicomanie voluptueuse, et contrairement au vin, à consommer sans modération !

«Mais pourquoi donc est-ce que je m’attendais à cette question ?», a rétorqué Barack Obama, avec sympathie. Il a rapidement mis en berne les espoirs du rasta : la légalisation du cannabis est de l’ordre de l’utopie aux Etats-Unis !

Crédits Photo : Pixabay

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Monde

Découvrez aussi

Finlande : Deux personnes tuées et six autres blessées dans une attaque au couteau à Turku

Deux personnes sont mortes et six autres blessées ce vendredi après-midi dans une attaque …