3:26 - lundi décembre 5, 2016

États-Unis : un homme atterrit près du capitole avec un mini-hélicoptère

Avr 16, 2015 279 Vues Mathilde F. 1 respond
Source photo : Wikipedia auteur Martin Falbisoner
Source photo : Wikipedia auteur Martin Falbisoner

Mercredi, un homme de 61 ans est monté dans un mini-hélicoptère et a fait atterrir son engin tout près du capitole en signe de protestation. Une petite révolte à l’échelle d’un seul homme qui avait prévu son coup soigneusement en s’adressant au préalable à un journal de Floride, le quotidien américain, Tampa Bay Times qui l’a longuement interviewé le sexagénaire avant qu’il ne prenne les commandes du mini-hélicoptère.

Monsieur Doug Hughes est en guerre contre la corruption américaine avec le soutien du journal américain qui a filmé toute la scène. Cet homme s’est longuement exprimé dans une interview avant son acte pour permettre aux autres de comprendre ce geste qui aurait pu lui coûter la vie, les services de sécurité américains ayant généralement la gâchette facile.

— HuffPost Québec (@HuffPostQuebec) 15 Avril 2015

L’un de ses amis, Mike Shanahan craignait la disparition de son ami qui est maintenant détenu dans la prison centrale de Washington. Une enquête est en cours même si les motivations de Doug Hughes sont assez clair, il ne supportait plus la corruption du gouvernement américain et a voulu interpeller son pays sur la nécessité de lutter contre cette perversion pour preuve 353 lettres que le contestataire a tenté d’envoyer aux 353 membres du congrès américain.

      « Je réclame une réforme et je déclare une rébellion d’électeur d’une manière conforme à la description par Jefferson des droits dans la Déclaration d’Indépendance ».

Sur son site Internet (thedemocracyclub), M Hughes a fait part de ses sentiments non violents, pacifiques même :

     « Je n’ai aucune tentation ou intention violente. Un avion ultra-léger ne pose aucune menace physique majeure ».

Jusqu’à présent, les policiers du capitole n’ont divulgué aucune information concernant cet homme anti-système et jouent pour l’instant la carte du silence.

Crédit photo : Wikipedia auteur Martin Falbisoner

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in