10:39 - lundi décembre 5, 2016

L’intervention de François Hollande sur Canal+ retour sur l’interview

Avr 19, 2015 371 Vues Sylvie P. 0 Commentaires
François_Hollande_-_Journées_de_Nantes_(2)

crédits photo d’illustration : creative commons wikimedia auteur Jean-Marc Ayrault

François Hollande était l’invité aujourd’hui de l’émission « Le Supplément », diffusée sur Canal+ entre midi et 2h et présentée par Maïtena Biraben. Trois ans après son élection à la tête du pays, le chef de l’Etat s’est exprimé sur 5 sujets principaux :

1) La Présidentielle de 2017 : François Hollande a évoqué la question mais n’a pas précisé s’il serait candidat à sa succession. Il a promis de travailler jusqu’aux « dernières minutes » de son mandat : « je ne veux rien lâcher. Et ce n’est pas parce qu’il y aura une campagne – il y aura de toute façon une campagne, nous verrons si j’y serai -, mais de toute manière je travaillerai ». Il a ajouté : « il reste deux ans. Cela voudrait dire que pendant un mandat de cinq ans, la première année, c’est l’expérience et après, la dernière, la campagne si on est candidat? Ça n’est pas vrai ».

2) Elargissement de la prime d’activité : le chef de l’Etat a annoncé l’agrandissement de la prime d’activité à toutes les personnes ayant des « petits boulots », y compris les moins de 25 ans. Elle sera de 130 euros par mois pour un célibataire et concernera un million de jeunes selon le site du Journal de dimanche. François Hollande a aussi parlé de mesures inscrites dans la loi sur le Travail présentée mercredi prochain en conseil des ministres, qui favoriseront l’apprentissage et inciteront les jeunes à sortir de l’inactivité. Un déploiement qui selon lui, ne coûtera pas beaucoup plus que les quatre milliards prévus au départ pour financer la prime d’activité.

3) Loi sur le renseignement : Le président a annoncé aujourd’hui qu’il saisirait lui-même le Conseil constitutionnel concernant le projet de loi sur le renseignement, afin d’apporter la « garantie que ce texte est bien conforme » à la loi fondamentale. Le document donne un cadre légal aux services du renseignement et définit leurs missions et le régime d’autorisation et de contrôle de l’utilisation de certaines techniques d’espionnage comme les écoutes. François Hollande a affirmé : « personne ne vous écoutera sauf s’il y a eu un certain nombre de suspicions sur vos activités terroristes, ou sur vos liens avec des personnes terroristes. Ce dont il s’agit c’est uniquement – uniquement – de la lutte contre le terrorisme. Ou de nos intérêts car il y aussi des personnes qui viennent nous espionner pour savoir comment nos entreprises travaillent ».

4) La proportionnelle dès 2016 : Concernant l’introduction d’une proportionnelle, notamment pour représenter davantage le Front national à l’Assemblée Nationale, le président a affirmé « être prêt » et qu’elle se ferait « dans l’année 2016 si on doit faire des changements d’institutions. Mettre une part de proportionnelle, ça fait partie des discussions qu’on doit avoir ».

5) Mistral russe : Selon François Hollande, Paris et Moscou sont « en train de négocier pour trouver une solution de sortie de crise », concernant la livraison, suspendue par la France, de deux navires Mistral à la Russie. « On verra si on en discute vendredi, je vais en Arménie, je rencontrerai à cette occasion-là le président Vladimir Poutine », a déclaré le président à la fin de son entretien sur Canal+.

l’Article a été lu [post_view time= »day »] fois aujourd’hui et lu [post_view] fois au total.

Vos réactions

Filed in