Crédits Photo : Creative Commons/Pixabay

Le point de conjoncture mondiale de l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), tenu à Paris lundi 27 avril 2015, confirme l’incroyable percée de la Chine, en termes notamment de surfaces viticoles : avec plus de 800 000 hectares, le pays-continent se hisse sur le podium, loin derrière l’Espagne (plus de 1 million d’hectares), mais devant la France, qui recule donc d’une place (792 000 hectares) !

Le vignoble chinois, qui représentait moins de 4% des vignes mondiales en 2000, compte aujourd’hui pour près de 11% ! C’est en effet dans ce pays-continent, dont la croissance exponentielle semble intarissable, que les statistiques sont les plus élogieuses, avec les pays d’Amérique du Sud, qui voient aussi leurs surfaces propices à l’exploitation du vin gagner en superficie, au détriment des pays méditerranéens !

En revanche, en ce qui concerne les exportations, s’élevant en 2014 à 104 millions d’hectolitres de vin, la Chine n’est pour l’instant pas une menace : l’Espagne, décidément indétrônable, demeure le premier exportateur mondial, devant l’Italie et la France. Le Chili (4ème) et l’Australie (5ème) s’affirment. Les Etats-Unis sont de leur côté, le marché le plus convoité, étant les premiers consommateurs mondiaux !

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture

Découvrez aussi

Le Jardin d’Acclimatation fait peau neuve pour 2018

Le plus ancien parc de loisirs de France à savoir le Jardin d’Acclimatation va se re…