Crédits Photo : CC-BY-SA auteur Dominique Antony /Wikimedia

La grande mobilisation hivernale de secours aux plus démunis touche à sa fin, depuis le 31 mars 2015 ! Trottoirs comme bancs publics ou autres refuges improvisés redeviennent le quotidien des sans-abris, qui se retrouvent, une nouvelle fois dans la précarité la plus complète, à l’approche du prétendu joli mois de mai : en France, 133 000 personnes sont sans-abris et plus de 3,5 millions sont mal-logées !

Trois grands noms de la mode se sont prêtés à un jeu mêlant sérieux avéré et auto-dérision assumée. Leur slogan subtil est : « Ayons l’élégance d’aider ceux qui n’ont rien » ! Trois affiches avec des noms de sans-abris, dont on devine aisément de quelle marque ils sont issus  (Jean-Paul Galère, Yves Sans Logement et Christian Dehors) ont fleuri en grand nombre à Paris, outrepassant toute autorisation !

Cette idée a germé dans la tête et surtout le coeur de l’association Aurore, historique de par son ancienneté (1871) et son objectif principal, dont elle ne s’est jamais détourné : « Notre but n’est pas de faire culpabiliser mais de rendre les sans-abris plus visibles », a confié l’association au HuffPost à la veille du lancement de cette campagne officieuse et massive (plus de 1 000 affiches sauvages) !

Chaque personnage a un rôle bien particulier : Yves Sans Logement est là pour dire stop au mal-logement ou pire encore à la rue occupée par beaucoup ; Jean Paul Galère pour évoquer la santé, celle-ci étant souvent négligée, par un manque d’hygiène et une surexposition aux microbes en tout genre ; et Christian Dehors pour dire que l’exclusion peut être déchue par une insertion réussie à tout âge !

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture

Découvrez aussi

La maison Christian Dior s’expose au musée des Arts décoratifs pour ses 70 ans et fait sensation

Depuis le 5 juillet, l’exposition Christian Dior Couturier du Rêve est présente au m…