Selon Le Parisien, la vie de Reine Cailton, 63 ans, est au point mort depuis qu’une opération, remontant à 2006 à la clinique de l’Espérance, pour soigner une occlusion intestinale, a occasionné une cécité totale chez elle. Ce mardi, le tribunal de grande instance d’Angers doit examiner ce dossier d’erreur médicale et déterminer si la responsabilité de l’établissement hospitalier et plus précisément de l’équipe chirurgicale sera reconnue ou non ! La patiente réclame la somme de deux millions d’euros de dommages et intérêts en guise de réparation !

Malgré des signaux d’alerte, plusieurs heures avant la programmation du passage au bloc opératoire, le staff médical les sous-estimant peut-être, l’opération a conséquemment mal tourné : un arrêt cardiaque a eu lieu, suffisamment longtemps, pour bloquer l’irrigation normale des nerfs optiques endommagés de façon inéluctable. Veuve de sa vue, Ses yeux se sont ouverts, en salle de réveil, sur le noir complet ! Sa fille, qui est à l’initiative de la poursuite judiciaire, oscille entre révolte et amertume. Elle ne mâche pas ses mots : « ma mère vit un enfer » !

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…