10:46 - jeudi décembre 8, 2016

Les buralistes, fournisseurs officiels de cigarettes aux mineurs

Mai 8, 2015 365 Vues Sylvie P. 1 respond
crédits photo : pixabay.com / creative commons

Des chiffres inquiétants : selon une étude réalisée depuis 2011 par l’association « Paris sans tabac », qui s’est penchée sur la question du lieu d’achat des cigarettes et a mené son enquête sur un échantillon représentatif de 2 % de collégiens et lycéens parisiens, les buralistes restent les premiers fournisseurs de cigarettes pour les jeunes de 12 à 17 ans. Et ce malgré le décret du 25 mai 2010, qui interdit la vente de tabac aux mineurs.

Si l’on détaille un peu cette enquête, rendue publique ce jeudi, sur les 1776 fumeurs occasionnels et réguliers recensés, 94 % des 16-17 ans et 72% des 12-15 ans achètent leurs cigarettes chez les buralistes. Les 16-17 ans sont les plus nombreux à 80% à acheter en bureau de tabac, un chiffre égal à celui observé chez les 18-19 ans. Les buralistes ne respectent donc pas la loi et vendent en toute illégalité du tabac aux mineurs, ainsi que des cigarettes électroniques, également interdites pour les jeunes. En effet, 41% des 12-17 ans interrogés indiquent avoir pu se procurer des e-cigarettes dans les bureaux de tabac, et avoir eu plus de mal à les acheter en boutiques spécialisées.

Le président de la Confédération des buralistes a tout de suite contesté les conclusions de cette enquête et a questionné dans un communiqué les « conditions de réalisation » du sondage. Selon lui, il n’est pas révélateur, ayant été « effectué uniquement à Paris et basé sur la simple interprétation de déclarations faites par des mineurs ». Le Comité National Contre le Tabagisme rappelle, lui, le fait que les jeunes âgés de 16 à 25 ans représentent 40 % des fumeurs français. 26 % des jeunes de 15 ans seraient de plus des fumeurs réguliers alors que l’âge de la première cigarette se situe entre 11 et 12 ans.

Vos réactions

News Feed
Filed in