Raul Castro ne s’était pas rendu dans l’enceinte pontificale qui est aussi l’état le plus petit du monde, depuis 1997, alors nanti du portefeuille ministériel de la Défense. Il s’était déplacé pour que la venue exceptionnelle de Jean-Paul II à La Havane, en 1998, soit une réussite totale et restant à jamais gravée dans la mémoire du monde entier !

Après une journée de commémorations en grandes pompes, à Moscou, suite aux 70 ans de la chute du nazisme et de la signature d’une abdication sans conditions de l’Allemagne, il a fait une halte au Vatican pour y rencontrer officiellement le pape François, artisan solaire d’un réchauffement diplomatique entre La Havane et Washington !

Le pape François a en effet apporté une contribution énorme à rendre défunt, un demi-siècle de grand froid entre les deux nations, et à lever l’embargo commercial américain sur l’île (les premiers ferries sont déjà autorisés à circuler en eaux plus claires). Le Vatican a été le lieu de négociations tenues secrètes, dès 2014, entre les deux parties !

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Monde

Découvrez aussi

Los Angeles : Les images d’un spectaculaire accident de la route

Un spectaculaire accident de la route s’est produit ce mardi sur une autoroute de Lo…