L’ancien eurodéputé écologiste (pendant vingt ans et une retraite prise le 16 avril 2014 !) et figure emblématique du mouvement étudiant de mai 68, Daniel Cohn-Bendit a déclaré officiellement ce samedi à l’AFP avoir obtenu la nationalité française, allant dans le sens des rumeurs ébruitées par divers médias, tout en assurant avec fermeté que ce n’était nullement pour une quelconque ambition politique !

En effet, on pourrait dans une sorte de scénario d’anticipation, imaginer que citoyen français, Daniel Cohn-Bendit, 70 ans, se porte candidat à la présidentielle de 2017 ! «Tous les candidats à la présidentielle peuvent dormir tranquille !» s’est-il amusé. Il semble avoir tourné définitivement la page de sa vie romanesque et veut savourer cette double nationalité, dont il se réjouit grandement, en toute quiétude !

Né en 1945 à Montauban (Tarn-et-Garonne) de parents juifs allemands ayant fui l’Allemagne en proie aux affres du nazisme et à l’antisémitisme chronique sous Hitler, Daniel Cohn-Bendit est resté apatride (c’est-à-dire comme un sans-papier) jusqu’en 1959, avant d’opter sans trop de regrets, pour la nationalité allemande, pour échapper au service militaire français, qui allait à l’encontre de ses idéaux !

Le 21 mai 1968, «Dany le rouge», aux talents de tribun (déjà !) et de meneur incontesté du soulèvement étudiant ayant frisé l’insurrection, avait fait l’objet d’un arrêté d’expulsion du territoire français du ministre de l’Intérieur pour «trouble à l’ordre public». Ce vendredi c’est le ministre de l’Intérieur (actuel bien sûr) Bernard Cazeneuve qui l’a appelé pour lui annoncer le bénéfice de sa nationalité française !

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…